Posted 24 janvier 2018 by SAJE in Entrepreneurship
 
 

Nos entrepreneurs : Simon B. Leclerc, fondateur de La Tenaille

Photo 1
Photo 1
logo
Le fondateur Simon B. Leclerc de La Tenaille a entrepris la réussite en participant au programme Soutien au Travail Autonome.
 
 
 
 
 
 
LA TENAILLE, ÉBÉNISTERIE RESPONSABLE
 

La Tenaille, fondé par Simon B. Leclerc en février 2017, est une entreprise spécialisée dans le domaine de l’ébénisterie qui offre des produits personnalisés à base de bois. Nous avons pris le temps de conduire une entrevue pour en savoir plus.

 Photo 1

Leclerc a démarré son entreprise il y a maintenant plus de 8 mois. L’entreprise s’est rapidement développée depuis. L’utilisation des réseaux sociaux et le bouche à oreille de la part des clients avaient certainement aidés. Introduit au SAJE Montréal Centre par des amis, il a pu lancer son entreprise en se joignant au programme Soutien au Travail Autonome pour réaliser son rêve.

Photo 2

L’entrepreneur a été initié au métier d’ébéniste depuis son tout jeune âge lorsqu’il aidait son père à rénover leur chalet familial. Il a donc décidé de développer cet intérêt en poursuivant des études à l’École Nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal pour devenir technicien dans ce domaine. Après avoir passé plusieurs années en tant que travailleur autonome, l’idée de créer son entreprise a commencé à germer dans sa tête. Un jour, il a décidé de faire le saut ultime en quittant son emploi pour enfin se lancer pleinement dans la création de son entreprise. Le jeune artisan, sachant que beaucoup de travail l’attendait, n’a jamais regretté son choix.

Photo 3

« De changer l’ébénisterie pour valoriser ce qui est local et écologique», telle est la mission de La Tenaille. L’impact écologique devient un enjeu important pour les entreprises. Leclerc favorise donc l’utilisation du bois locaux et recyclés dans le but de donner un deuxième souffle aux meubles. L’entreprise se focalise sur le sur mesure des fournitures de maison ou d’entreprise.

  Photo 4

Pour Leclerc, être entrepreneur c’est être en évolution constante et accepter que l’on ne puisse pas tout contrôler.
 « Ne pas hésiter à se lancer une fois qu’on se sent prêt », conseille ce dernier aux futurs entrepreneurs.

 

Entrevue conduite par le SAJE Montréal Centre avec Simon B. Leclerc, fondateur de La Tenaille.