Ali Nawaz : un entrepreneur sur la route ou dans les airs

Ali Nawaz est le fondateur de Teemo Transport, une entreprise chargée du transport urgent de produits biopharmaceutiques, de médicaments, de pièces et de machineries. Entre deux trajets Montréal-Québec et un aller-retour au Mexique, M. Nawaz est venu nous rencontrer pour nous parler de son cheminement en tant qu’entrepreneur. Zoom sur l’entreprise de M. Nawaz dont le nom est une combinaison des mots transport, température et motion.

Ali Nawaz

Fondateur de l’entreprise Teemo
Quels sont les principaux défis auxquels vous faites face quotidiennement?

« Je sais rarement à l’avance quels colis je devrai transporter et à quel moment, donc je dois toujours être prêt, car je peux être appelé à tout moment. Cela demande beaucoup d’organisation et de planification afin de bien gérer mon temps. De plus, je dois m’adapter facilement à toute situation, puisqu’il y a toujours des imprévus, des changements et de nouveaux défis à relever. Il y a également des contraintes de temps et plusieurs réglementations auxquelles je dois me conformer. »

Outre le support offert par l’entremise du programme STA du SAJE, l’entrepreneur affirme avoir bénéficié de l’aide de quelques ressources utiles, entre autres des services gouvernementaux comme Transports Québec ainsi que Revenu Québec. M. Nawaz mentionne d’ailleurs qu’il ne faut pas avoir peur de prendre le téléphone et d’appeler, car selon lui, c’est la meilleure façon d’obtenir des renseignements et des réponses à nos questions.

« Tu ne sais jamais sur qui tu tomberas à l’autre bout du fil », dit-il.

Pensez-vous que l’entreprenariat est fait pour tout le monde? Qu’est-ce qui fait d’une personne désignée pour ce domaine?

« Selon moi, ce milieu n’est pas fait pour tous. Beaucoup sont attirés par l’idée de la liberté, d’avoir un horaire flexible et de ne pas avoir de patron, mais être entrepreneur signifie beaucoup plus que cela. En tant qu’entrepreneur, on travaille sans arrêt et on pense toujours à notre entreprise, à comment l’optimiser et la pousser plus loin, donc il est très difficile de déconnecter à 100% du travail. De plus, on oublie souvent que démarrer son entreprise peut s’accompagner d’un grand niveau de stress et il faut être capable de le gérer au quotidien. Il faut également être prêt à investir tout son temps et prévoir que même durant nos journées de congé, on risque de travailler un peu quand même », dit-il en riant.

Le fondateur de Teemo Transport nous confie qu’avant de se lancer en affaires, celui-ci avait certaines appréhensions, surtout sur le plan financier. M. Nawaz avait travaillé dans le domaine du transport auparavant, donc il savait que la demande était présente, mais il ne savait pas combien de temps serait nécessaire pour trouver des clients. Heureusement, sa crainte s’est vite dissipée, puisqu’après seulement quelques semaines, plusieurs clients faisaient déjà affaire avec lui. L’entrepreneur souligne une nouvelle fois la pertinence d’oser passer des coups de téléphone, puisque c’est ce geste anodin qui lui a permis de dénicher son tout premier client.

En terminant, l’entrepreneur passionné voit grand et souhaite élargir ses services dans le futur. Éventuellement, il aimerait devenir gestionnaire d’une belle équipe de travail afin de partager sa passion et propulser son entreprise dans un secteur où la demande est grandissante.

Article précédent
L’implantation du zéro déchet : le défi de Nguyen Bach
Article suivant
Être entrepreneures, ce n’est pas du gâteau!  
Menu