fbpx

À la recherche d’une alternative écoresponsable

Logo Alterrenative

Deux nouveaux entrepreneurs répondent à un besoin manquant de la Rive-Nord à Laval, l’offre zéro déchet à prix abordable avec l’épicerie Alterrenative.

La rencontre de Mathias Schmidt et Amélie Proulx

Elle possède un bagage en sciences biologiques et lui en gestion et comptabilité. Amélie et Mathias avaient tous les deux l’idée d’un projet d’affaires vert lorsqu’ils se sont inscrits au programme Lancement d’une Entreprise. Leurs expertises se complétaient bien et leurs ambitions allaient dans la même direction. Étonnamment, les deux entrepreneurs étaient de purs inconnus lorsqu’ils sont arrivés au SAJE.

Lorsque l’expression l’union fait la force prend tout son sens !

À la recherche d’expertise en entrepreneuriat, la biologiste et le gestionnaire de projet débutent la formation LE. Rapidement, ils ont échangé sur leurs idées et ils ont constaté leurs intérêts communs. Alors, les deux collègues de classe, professionnellement complémentaires,  ont développé des affinités.Ils se sont naturellement associés, afin de poursuivre leur parcours ensemble.

L’épicerie l’Alterrenative

La première épicerie zéro déchet a ouvert ses portes le mois dernier à Laval. Nous pouvons donc dire que la rencontre d’Amélie et Mathias au SAJE a porté fruits !

Alterrenative a pour mission de « participer activement au mouvement social de réduction de l’empreinte environnementale en offrant des produits sans emballage. Elle veut promouvoir la sensibilisation citoyenne pour un changement durable des habitudes de vie respectueuses de l’environnement. Alterrenative cherche également à susciter le développement d’un lien d’appartenance avec la communauté et le quartier ».

Une formule bonne pour la planète et pour le monde !

Contrairement à la majorité des candidats qui gradue dans le programme LE, Amélie et Mathias n’ont pas opté pour l’entreprise incorporée, mais plutôt pour l’organisme à but non lucratif. En entrevue, l’entrepreneure a expliqué que le modèle d’économie sociale reflétait davantage les valeurs de leur commerce. À parts égales, toute l’équipe est responsable et impliquée dans le succès des activités et souhaite sensibiliser la communauté. Tous les employés sont de fiers investisseurs et ambassadeurs de cet OBNL engagé à changer le monde un déchet en moins à la fois.

Compte tenu de leur forme juridique, l’épicerie réinvestira ses profits dans d’autres projets qui vont dans le même sens que leur mission. De plus, les clients d’Alterrenative sont invités à devenir membres. En contribuant annuellement, avec une mince cotisation, ils bénéficient pleinement d’offres exclusives. S’ils désirent, ils sont invités à s’impliquer par le biais du conseil d’administration aux choix stratégiques et à l’évolution de l’organisme.

Fruits et légumes

Ouvrir un commerce en pandémie

Compte tenu des nombreux commerces qui ont malheureusement dû fermer, les co-directeurs croyaient au départ que la situation actuelle aurait pu jouer à leur faveur pour trouver facilement un local. C’est pourtant tout le contraire qui s’est produit puisque ça s’est avéré être leur plus grand défi, et ce, même en compagnie d’un agent immobilier. C’est finalement à Laval, dans le secteur Pont-Viau, que leur choix s’est arrêté. Ils ont choisi un coquet espace commercial à revamper. Autrement, Alterrenative reste un service essentiel. Il n’a donc pas été aussi compliqué que d’autres secteurs de collaborer avec les fournisseurs.

A-t-il vraiment un bon ou un mauvais moment pour démarrer ?

Selon Amélie, lorsque vous êtes passionnés et que vous croyez en votre projet, qu’il vous habite et que rien ne peut vous arrêter vous devez vous lancer ! Pour les deux associés, la question ne s’est même pas posée ; ils allaient ouvrir une épicerie écoresponsable au printemps 2021. C’était leur mission avant la crise et ils n’ont jamais dérogé.

Ouvrir en toute sécurité !

Comme il y a des avantages dans toutes les situations, le fait de devoir rénover et aménager l’épicerie en pleine pandémie a permis aux entrepreneurs d’optimiser les plans de leur commerce. Tout a été pensé pour une meilleure expérience agréable et sécuritaire. Porte avant et arrière, espace pour circuler, etc., et bientôt ils suivront la vague populaire du commerce électronique en offrant également leurs produits via leur site web.

Produits en vrac

L’offre en magasin

Lors de votre visite au 139 boulevard de la Concorde Est, vous y trouverez des produits frais, secs, des nécessités d’hygiène domestique et corporelle, des accessoires du quotidien et bien plus. De plus, plusieurs de leurs offres proviennent des entreprises voisines. D’ailleurs, vous pourrez bientôt bénéficier de la livraison. Restez à l’affût via les médias sociaux !

Facebook InstagramLinkedin

Article précédent
Gros plan sur un passionné d’art visuel !
Article suivant
Quand créativité rime avec entrepreneuriat
Menu