fbpx

Quand créativité rime avec entrepreneuriat

JABBERWOCKY KITS
Fondatrice

C’est avec l’envie d’éveiller l’imagination des tout-petits qu’Émily Feist a choisi de relever les défis de l’entrepreneuriat haut la main. Elle désirait offrir aux 0 à 6 ans la possibilité de découvrir et d’explorer leur créativité tout en apprenant . Voici le portrait d’une entrepreneure pétillante qui n’a jamais perdu son cœur d’enfant.  

Gamin qui s'amuse

Quel a été votre parcours ?

“J’ai gradué en communication et j’ai travaillé dans les domaines médiatique et publicitaire au sein de quelques agences durant 6 ans. Par la suite, je suis tombée enceinte. J’ai eu mon congé de maternité et c’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée d’un centre d’imagination. Lorsque j’étais à la maison avec mon garçon, j’aurais aimé avoir accès à un endroit comme Jabberwocky, afin de lui permettre d’éveiller sa créativité. Toutefois, je ne trouvais rien qui correspondait à ce que je recherchais. J’ai réalisé qu’il n’y avait aucun centre de ce genre pour les enfants de moins de 4 ans à Montréal. Je savais que ce concept ingénieux était déjà implanté aux États-Unis. Finalement, je ne suis jamais retournée sur le marché du travail et je me suis lancée à pieds joints dans mon projet.”

“Ensuite, avec la pandémie, j’ai malheureusement dû fermer le studio l’année dernière, après 5 mois de fermeture. Jabberwocky est donc devenu Jabberwocky Kits une nouvelle entreprise créative d’ensembles sensoriels, de pâte à modeler faite maison et d’art plastique pour les enfants.

D’où provient votre inspiration pour le nom de votre entreprise?

“Le nom Jabberwocky provient du poème Through the Looking-Glass de Lewis Carol. Ce mot signifie ‘non-sens’ et je trouvais que cela s’agençait bien avec mon concept. J’aime bien l’idée que jouer et créer ne fassent pas réellement de sens.”

JABBERWOCKY KITS

Croyez-vous que l’entrepreneuriat est un domaine pour tous ?

“Je ne pense pas. Plusieurs personnes ont la conception erronée qu’en devenant entrepreneurs ils travailleront moins, mais ce n’est pas le cas. En devenant entrepreneur, il faut être prêt à tout le temps travailler et à avoir beaucoup de difficulté à séparer le travail et la vie personnelle, alors que beaucoup de gens aiment être capables de déconnecter du travail lorsqu’ils rentrent à la maison. Ça nécessite beaucoup d’efforts et toujours plus de créativité.”

 Quels bénéfices tirez-vous de votre participation à la mesure de Soutien au Travail Autonome avec le SAJE ?

“Le SAJE m’a permis de visualiser tous les aspects de mon entreprise et de penser à plusieurs éléments qui m’auraient probablement échappé si je n’avais pas été encadrée.”

Quel serait le meilleur conseil que vous pourriez donner à une personne qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat ?

“Faites vos recherches pour vous assurer de bien comprendre le marché avant tout chose. Il faut également être prêt à faire des changements et des concessions par rapport à notre plan initial pour s’ajuster au marché et aux besoins de notre clientèle. Je trouve également important de mentionner qu’il ne faut pas avoir peur de prendre un nouveau virage et de changer de parcours, même si l’on a travaillé et évolué dans un certain domaine pendant plusieurs années. Elles ne sont jamais perdues et on apprend beaucoup lorsqu’on acquiert de l’expérience.  Jamais je n’aurais pensé travailler avec des enfants et pourtant me voilà aujourd’hui ! Si c’est quelque chose qui te passionne, fonce. Il n’est jamais trop tard.”

Limonade

Heureusement, la créativité et l’innovation vont bien ensemble ! L’entrepreneur n’a donc pas abandonné en période de crise. Elle s’est tournée vers l’offre d’ensembles sensoriels. Différentes thématiques sont disponibles, pour tous les goûts et toutes les occasions. Découvrez-les via sa boutique en ligne.

Enfin, nous remercions Mme Feist de bien avoir voulu s’entretenir avec nous. Nous espérons qu’elle continuera à poursuivre ses rêves et d’inspirer les gens autour d’elle comme elle le fait déjà si bien.

Facebook | Instagram

Article précédent
À la recherche d’une alternative écoresponsable
Article suivant
Recettes en petits pots et grande opportunité
Menu